“L’episode en gifle nous rappelle que la politique ne saurait impunement se reduire a de la com'”